Exploration - Où trouver des ruines dans le verse



Caliban II

Avant l'incursion Vanduul, ce petit monde terraformé était la maison de millions d'êtres humains. Maintenant, les moissonneuses Vanduul se promènent à travers les vestiges de la civilisation humaine. Boro est une ville en ruine de la planète Crion, dans le système Caliban. Elle fut brièvement célèbre en 2758, lorsqu'une force de frappe Vanduul pénétra le système en direction de la planète et fut repoussée par les milices et les civils, lors d'une courte bataille : la bataille de Boro. Charon III

Cette planète possède dans l'État de Dellin un vaste réseau de prisons souterraines abandonnées datant de l'ère Messer. Croshaw,  Amas d'Icarus

C'est un des plus ancien site minier que l'humanité a exploité, il peut réserver encore quelques surprises.  Ce fut le cas en 2944 lorsqu’une opératrice de scan devenue archéologue amateur, Kamelia Ganesh, découvrit une ancienne balise de détresse de l’un des premiers vaisseaux à avoir traversé un point de saut, le Goodman. Disparu sans laisser de traces, le pauvre vaisseau et les 8 âmes qui étaient à son bord furent victimes d’un phénomène connu à l’époque sous le nom de Triangle de Neso, et que nous connaissons aujourd’hui comme le point de saut Sol-Croshaw.


Elysium IV, Jalan

Connue pour ses vastes champs de formations rocheuses aussi étranges que stupéfiantes, Jalan possède encore quelques-unes des plus anciennes structures Tévarines qui ont échappées aux deux guerres et à la Purge, où beaucoup de ces sites importants ont été détruits par les Tévarins eux-mêmes. Cependant,  à l'époque, l'occupation humaine a permis de les préserver en grande partie pour les générations futures. A Gemma se trouve l'un des derniers temples connus du Rijora, et aucun de ceux qui tiennent encore debout n'est aussi bien préservé que celui-ci. Son architecture est si éblouissante de par son élégance que même les Messer l'ont épargné. Beaucoup sont frappés par la simplicité des lieux lorsqu'ils pénètrent dans cette immense structure.

Gainey, Odin 1a


De nombreux restes d’infrastructures existent sur la planète et en orbite.


Garron

Un vaisseau Vanduul fut retrouvé à proximité du système, ce qui permit de grandes avancées dans la compréhension de leur technologie et de leur structure sociale et militaire, mais posa de nouvelles questions.


Gliese IV, Nogo

Une grande partie de la surface de la planète présente les ruines de nombreuses cités Banu, d'anciennes colonies abandonnées depuis longtemps. On ignore pourquoi les Banu ont abandonné cette planète et ils en ont même oublié la raison. Le seul indice reste le funeste nom de ce monde "No go!".


Hades I,II,II et IV

Trois des quatre planètes ont littéralement été dévastées par des bombes et armes qui n’ont jusque-là encore jamais été développées par l’humanité. La quatrième planète a carrément été coupée en deux mais pour autant garde toujours son orbite, dernier lieu de mémoire de ce tragique accident et d’une ultime guerre suicidaire. Elles sont toutes recouvertes de ruines antiques .


Kabal III

Sous une épaisse couche de végétation indigène, les villes Tévarines attendaient, intactes, comme si le temps semblait s’être arrêté sur ce monde. Les bâtiments et les maisons étaient remplis de divers biens communs. Les vaisseaux attendaient tranquillement sur leurs patins d'atterrissage. Les codes sacrés du Rijora pendaient encore dans les temples. Toutes ces preuves suggèrent que la population est partie précipitamment ou avait l’intention de revenir. De bien des façons, Kabal III a ouvert une fenêtre sur une culture que la Purge, après la Deuxième Guerre Tévarine, avait failli faire disparaître.  Les Marines ont dénichés une cache d’armes et des engins de guerres. Des rumeurs prétendent que les armes trouvées contiennent une technologie pas plus vielle de dix ans. Dans ces circonstances, le système Kabal est fermé aux civils. Esperia aurait obtenu les plans du Prowler en corrompant un géomètre... Il reste quelques Tévarins mais ils sont difficiles à trouver et peu loquace sur l'abandon de la planète par leur peuple (néanmoins il existe quelques théories: les habitants ont tous étaient enrôlés pendant la première guerre Tévarine ou ils ont déserté le système suite à l'effondrement  du JumpPoint). Des temples sont surement cachés sur cette planète ou ailleurs dans le système, en particulier sur des montagnes ayant une exposition particulière à l'étoile du système.


Kins II

Pour les amateurs d’histoire, aucun voyage dans le Protectorat Banu ne serait complet sans voir les ruines de Kins II. Complètement différents de tout style architectural Banu existant, ces sites ont longtemps déconcertés les xéno-archéologues sur les bâtisseurs de ces structures.

Nul V : Ashana

En 2571, l'UEES Olympus poursuivit un groupe de rebelles et de pirates jusqu'à leur base improvisée sur Ashana. Le commandant du vaisseau ordonna à l'Olympus de se diriger vers la base, ce qui l'amena à s'enfoncer trop bas dans l'atmosphère. Le frottement ralentit l'Olympus en deçà de sa vitesse minimale à cette altitude et il fut incapable de s'extraire de là, ce qui provoqua sa perte corps et biens. L'Olympus s'écrasa sur la surface désertique de la planète. La catastrophe attira très vite des ferrailleurs qui se mirent à désosser le vaisseau, jusqu'au moment où ils réalisèrent qu'il offrait un environnement plus agréable que les déserts balayés par les vents où ils vivaient jusqu'alors. Comme la Navy n'envoya aucune autre force détruire l'épave, des squatters s'y installèrent et transformèrent l'Olympus en une ville portant le même nom. Orion III, Armitage

Aux environs de 2712, le système a été envahi par un véritable vaisseaux de guerre, un Kingship, un vaisseau capital massif qui sert de vaisseau amiral à un clan.  Il ldévasta la ligne de front.  A l'époque personne ne s'attendait à combattre quelque chose de cette taille avec une telle capacité destructrice. C'est cette bataille qui a brisé définitivement l'armée de l'UPE dans ce système.  Ainsi, depuis 235 ans le système Orion est resté sous contrôle Vanduul.


Taranis I

Ce planétoïde fut au centre d'un incident au milieu du XXVème siècle : une image des données de surveillance d'origine (scan radar, interférométrie, image longue distance) faisait ressortit à s'y méprendre la face d'un être humain à son pôle nord. Cela a provoqué un bref engouement culturel sur Terre à tel un point qu'une équipe de scientifique, avec un financement privé, fut envoyée sur place et confirma qu'il ne s'agissait que d'une coïncidence, la face apparaissant seulement sous un certain angle de vue en prenant en photo les montagnes au loin. Les partisans de la théorie du complots restent persuadés que le gouvernement cache des évidences d'une vie extra-terrestre qui à pu vivre sur cette planète il y'a des années (malgré les preuves actuelles de vie extra-terrestres dans d'autres galaxies). Terra III, Quasi

Les exobiologistes se sont intéressés dès le début à ce système : d’immenses ruines de pierre prouvant la présence indiscutable d’une vie intelligente furent découvertes sur la masse continentale au sud de Terra. Aucun autre vestige de cette ancienne civilisation n’a été découvert à ce jour sur la planète, ce qui est à l’origine d’un des mystères archéologiques les plus débattus de notre époque. » « Quasi est construite à l’ombre des imposantes ruines découvertes au début de l’exploration de Terra. Par rapport à Prime, elle est plutôt considérée comme une destination touristique, bien que plusieurs corporations soient basées dans la région. Crusader Industries, rendue célèbre par ses installations dans le système Stanton, gère les installations d’atterrissage de Platinum Bay. »


Tiber II, le Tombeau

Une bonne partie de la surface de la planète est couverte d'épaves de vaisseaux et d'anciennes machines de guerre. Les restes d'innombrables attaques repoussées de l'UEE, d'initiatives privées visant à tirer profit de ce système inhabituel, et de la technologie Vanduul dont les épaves s'empilent en couches successives sur la planète. Le Tombeau n'est cependant pas un cimetière définitif : les épaves qui s'y accumulent sont ensuite dévorées par d'immenses moissonneuses Vanduul. Ces bêtes mécaniques ingèrent toutes sortes de matières et les convertissent pour alimenter la machine de guerre Vanduul.

La ceinture d’astéroïdes de Tiber De nombreuses stations qui servaient à accueillir les réfugiés et les troupes s’y trouvent, beaucoup de choses à dénicher dans le coin mais les pièges sont nombreux, mines, pluie d'astéroïdes, escadrilles de Vanduuls…

Virgil I

Les Vanduuls ne montrèrent aucune pitié dans le système, militaires et civiles furent massacrés systématiquement. La Biosphère de Virgil fut réduite en un nuage de cendres permanent, et quelque 200 ans d'expansion spatiale par l'humanité se trouvèrent effacés de l'histoire. Plusieurs transports purent s'échapper du carnage, protégés par les chasseurs du fameux escadron 214. Donnant une chance de quitter le système aux transports qu'ils avaient sauvé, tous les membres de l'escadron choisirent de retourner vers Virgil I afin d'essayer de sauver un peu plus de civiles. Durant les années qui suivirent, le système Virgil fut visité par de nombreuses missions de reconnaissance jusqu'à la mise en place d'un réseau de balises de surveillances qui furent secrètement déployées en 2790 par l'empire afin de prévenir l'entrée de clans Vanduul dans ce secteur.

14 vues

Posts récents

Voir tout

KAIZEN - NGO

...Comme promis, notre invité d’aujourd’hui est la candidate au poste d’Imperator, Mira Ngo, qui est un sénateur transitionnaliste de Terra. Née dans une dynastie politique, sa grand-mère et son père

MadeByTheCommunity_Black.png